20 meilleurs conseils pour franchiser et agrandir votre restaurant

Vous dirigez un restaurant et vous souhaitez le développer en franchise? Si OUI, voici 20 meilleurs conseils pour franchiser votre entreprise de restauration avec succès.

Lorsqu'un entrepreneur crée un restaurant et que celui-ci commence à dégager un profit appréciable, il est tout à fait naturel qu'il veuille agrandir son restaurant. L'un des moyens d'y parvenir passe par le franchisage. Cela est avantageux principalement en raison du manque de temps et des ressources nécessaires pour développer une marque de restaurant.

Qu'est-ce qu'une franchise?

Une franchise implique essentiellement une partie (connue sous le nom de franchiseur) qui accorde à un autre individu (appelé franchisé) l’autorisation d’utiliser son nom et sa marque, selon un système identifié, généralement sur un territoire ou à un terme convenu. Le franchisé se voit accorder une licence de franchise lui permettant d’utiliser les marques, les systèmes, l’affichage, les logiciels et d’autres systèmes et systèmes exclusifs de la société, conformément aux directives du contrat de franchise.

Le modèle commercial de franchise permet aux propriétaires d'entreprise de développer leurs activités sans avoir à dépenser des sommes importantes de leur propre argent pour construire de nouvelles unités. Dans cette optique, le risque associé à la création et à la gestion d’une nouvelle entreprise sera transféré au franchisé qui est responsable de la constitution du capital initial.

Pour les nouveaux entrepreneurs qui ont très peu d’expérience dans les affaires, la franchise leur donne un modèle commercial à suivre, ce qui peut atténuer l’incertitude liée au démarrage d’une entreprise.

Le franchisé devra non seulement respecter le contrat de franchise et gérer son entreprise conformément aux manuels d'exploitation, mais il devra également payer des frais de franchise initiaux (droits de licence) et des redevances en cours.

Une licence de franchise peut aller de 25 000 $ à 35 000 $, même si certaines entreprises sont connues pour fixer le prix de leur licence de franchise à 100 000 $ ou plus, comme dans le cas de ce qu'on appelle une franchise principale où le franchisé achète les droits sur une zone entière. et c’est généralement basé sur la population.

Le franchisé devra également payer des redevances au franchiseur. Les redevances sont généralement basées sur un pourcentage des ventes brutes. Les redevances vont de 4 à 9%. Certains franchiseurs, en revanche, facturent une redevance mensuelle forfaitaire.

Outre les redevances, les franchisés achètent généralement à un fonds national mensuel de publicité / marketing, ce qui représente 1 à 2% des ventes brutes. La franchise peut rendre votre entreprise extrêmement prospère, mais elle peut être désastreuse si les choses ne sont pas correctement configurées.

20 meilleurs conseils pour franchiser et développer votre entreprise de restauration

Beaucoup de gens pensent que franchiser un restaurant est un processus très difficile. Ce n'est cependant pas vrai. Certes, comme tout autre projet d'expansion commerciale, cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais cela ne signifie pas pour autant qu'il s'agisse d'un processus très difficile. Si vous pensez que vous êtes prêt à développer votre activité de restauration et à vous aventurer dans les restaurants Franchise, voici les 20 conseils qui vous guideront.

1. Évaluez votre modèle commercial actuel: avant de commencer à chercher des partenaires et avant de déployer votre licence de restaurants franchisés, vous devez évaluer votre entreprise en profondeur. Vous devriez considérer l'évolutivité de votre concept. Peut-il être systématisé et normalisé? Il n’est pas rare que les points de vente franchisés fassent faillite car ils ne sont pas en mesure de maintenir la cohérence et les normes de la marque principale.

Il y a toujours un risque qu'une franchise sous-performante porte une mauvaise réputation à l'ensemble de la marque. En outre, le modèle économique actuel doit être rentable. Évaluez la structure de coûts des flux de trésorerie pour la première année et quel serait le rendement sur cinq ans de la franchise.

La structure de coûts comprend les éléments suivants:

  • Coût initial d'installation
  • Le développement des infrastructures
  • Matériel nécessaire
  • La technologie
  • Plan de marketing
  • Ressources humaines et al.

2. Enregistrez votre marque et votre logo: enregistrer le logo de votre marque et acquérir une marque pour votre marque est un processus très complet que vous devez effectuer avant de franchiser votre entreprise. Lorsque vous franchisez votre restaurant, vous donnez à quelqu'un le droit d'utiliser «votre» logo et votre marque.

Cependant, il est toujours surprenant que beaucoup de gens oublient de le faire. Pour protéger votre propriété intellectuelle, le franchiseur doit tout enregistrer pour se protéger contre une partie frauduleuse de la franchise.

3. Estimation des coûts: vous devez préparer un coût d'installation initial ou un plan d'investissement pour le restaurant Franchise. Il devrait avoir tous les types de dépenses possibles. En fonction du modèle commercial de votre restaurant, divisez les coûts d’installation initiale.

A. Infrastructure

  • Lieu (Location pour trois mois)
  • Intérieurs
  • Raccords électriques et électroniques
  • Meubles
  • Image de marque / signalétique (intérieur / extérieur)

B. Coût de licence et d'établissement

  • FSSAI
  • Enregistrement TVA / TPS
  • Licences municipales locales
  • Permis d'alcool

C. Frais de franchise

  • Redevance

Besoin en fonds de roulement (pour les six premiers mois)

  • De location
  • HEURE
  • Électricité

4. Préparez un profil de marque: vous devez créer un profil de marque qui donnera une meilleure compréhension à vos franchisés. Les documents doivent contenir la vision de la marque. Il devrait également donner un bref détail sur les produits et services offerts ainsi que le calendrier d'ouverture du nouveau point de vente.

Vous devez également mentionner le type de soutien que vous apporteriez à la franchise de restaurants avant et après la création. Cela vous permettra d'induire un certain niveau de cohérence dans la marque.

5. Élaboration de l'accord de franchise: il n'y a pas de lois spécifiques au franchisage de restaurants. Il est donc important de disposer d'un accord enregistré entre les deux parties afin de protéger les droits du franchiseur ainsi que ceux de la franchise.

L'accord devrait parler du paiement, du plan, du mandat, du calendrier, des redevances et du soutien que le franchiseur fournira à la franchise. À certains moments, les restaurants Franchise cessent de payer la redevance une fois que l'entreprise a été créée. Et aucune loi ne protège le franchiseur en vertu duquel il peut poursuivre le franchisé ou lui retirer le droit de poursuivre ses activités.

6. Formation: il est très important de former le personnel afin de maintenir le niveau de qualité des produits du restaurant franchisé d'origine. Il appartient au franchiseur d’assurer la formation de l’ensemble du personnel, du chef cuisinier aux chauffeurs de bus. L’initiation et la formation des nouveaux employés doivent se faire bien avant l’ouverture du point de vente Franchise.

Les franchiseurs les plus performants préfèrent recruter au moins quelques employés un mois avant l’ouverture du nouveau point de vente et donner une formation pratique aux points de vente existants pour donner aux recrues une idée du niveau de services attendu de leur part. Certains franchiseurs emploient également certains de leurs anciens employés dans le nouveau point de vente pour former les nouveaux employés.

7. Spécifiez le type de soutien que vous allez donner: Le franchiseur doit clairement définir le soutien qu’il apportera à la franchise. Par exemple, certains franchiseurs n'offrent une assistance que dans le développement d'infrastructure, les opérations, la formation et les logiciels, tandis que certains fournissent également des matières premières. Le soutien devrait être mentionné dans l'accord pour éviter toute confusion par la suite.

8. Ayez une connaissance approfondie de votre entreprise: les instructions fournies à chaque franchisé devront probablement être précises. Cependant, certains restaurateurs ont l'habitude de gérer leurs restaurants avec intuition et, en tant que tels, il leur est peut-être difficile de détailler toutes les obligations petites mais importantes qu'ils remplissent chaque jour. Les franchisés n’auront pas la liberté d’improviser et devront savoir comment tout faire, de la tenue des livres à la commande de fournitures. Chaque étape du processus doit être soigneusement décrite.

9. Filtrez vos franchisés: le simple fait de développer votre entreprise ne signifie pas que vous devriez entrer dans une franchise avec quiconque vous aborde. Toute personne qui entre dans une franchise avec vous représentera votre marque. Assurez-vous donc de mettre en place un système garantissant que votre entreprise ira dans la bonne direction sur un nouveau marché.

10. Établissez les bonnes restrictions: Même après avoir donné aux franchisés des instructions très précises sur le recrutement, la formation et d’autres pratiques, certaines libertés seront autorisées et le cas échéant. Ils sont également propriétaires de petites entreprises et, à mesure que le franchiseur commence à prendre du recul, il devra s’appuyer sur le jugement des franchisés pour explorer de nouvelles opportunités commerciales. Donnez-leur des libertés, mais limitez ces libertés.

Les différentes franchises auront des idées différentes sur les restrictions qu’elles souhaitent imposer à leurs franchisés. Ils ont du mal à équilibrer la préservation de l'identité de la marque avec le toucher et la sensibilité des propriétaires de franchises.

11. Soutenez vos franchisés: même si le franchiseur commence à se retirer des activités quotidiennes des franchises, il devrait passer plus de temps à faire connaissance avec les franchisés.

Un franchisé est différent des autres types de propriétaires de petites entreprises. Il ou elle a ouvert un nouveau magasin ou fournisseur de services et est responsable de sa performance dans une zone désignée. Il ou elle tire son gagne-pain de l'entreprise et supervise toutes les opérations quotidiennes.

Cependant, il y a toujours une plus grande structure de frais généraux, et la manière dont le franchisé travaille au sein de cette structure varie d'une franchise à l'autre. Un modèle de franchise présente des défis particuliers car, si les affaires marchent bien et que de nouveaux magasins ouvraient, la société travaillait toujours avec de nouvelles recrues.

12. Trouver un bon consultant: trouvez un bon consultant pour vous guider dans le processus de mise en conformité avec la franchise. Cette personne est un expert et sera votre mentor en franchise, avant, pendant et après votre conformité.

13. Établissez une présence en ligne: si vous souhaitez donner à votre restaurant une visibilité maximale pour une éventuelle franchise, vous devez leur donner un moyen simple de connaître l’opportunité et de vous contacter. Ces jours-ci, cela signifie que vous devez avoir une présence en ligne et que cela ne se limite pas à posséder un site Web. Pour commercialiser efficacement votre franchise auprès de potentiels franchisés en ligne, vous devez également inclure votre opportunité de franchise sur les sites de référencement, utiliser les médias sociaux et créer un contenu adapté à votre cible.

14. Assistez à des événements de franchise: une autre façon de faire connaître l’opportunité de franchise de votre restaurant est d’assister à des événements de franchise. Ces événements peuvent être coûteux pour les exposants, mais assez raisonnables pour les participants. Et en participant, vous pouvez tirer parti des possibilités de mise en réseau qui peuvent vous aider à trouver directement des franchisés ou à établir des liens précieux qui peuvent vous aider à développer votre réseau de franchises au fil du temps.

15. Comprenez que les rôles du franchiseur ne sont pas les mêmes que ceux d’un propriétaire d’entreprise: en tant que propriétaire d’entreprise, il vous incombe de livrer des plats alléchants; vous faites un excellent travail et avez beaucoup de clients fidèles. Bientôt, un partenaire commercial potentiel propose d'ouvrir une franchise et vous sautez sur l'occasion. Vous avez pris la bonne décision, non? Pas exactement.

Vous devez reconnaître qu'être franchiseur et propriétaire d'entreprise sont deux ensembles de compétences différents. Vous êtes peut-être un grand chef, mais cela ne veut pas dire que vous serez un grand franchiseur. Les franchiseurs doivent se concentrer sur la recherche et le recrutement de franchisés.

Des processus doivent être mis en place, des manuels doivent être rédigés et les franchiseurs doivent investir du temps dans la formation des franchisés et des employés de niveau inférieur. Ces tâches peuvent nuire à celles liées à la possession de votre entreprise principale.

16. Connaître le bon moment pour franchiser: ce n'est pas parce que votre restaurant de cinq mois a de bonnes ventes chaque nuit que le temps est propice au franchisage. Il est conseillé d'attendre au moins trois ans avant de considérer le modèle économique. Vous devez tout avoir compris avant de commencer.

17. Ne sous-estimez pas les coûts: même si la franchise peut rapporter beaucoup d’argent aux deux parties impliquées, elle peut également vous plonger dans un gouffre si vous n’avez pas assez d’argent au départ. La plupart des coûts de démarrage vont à la représentation légale et à la rédaction de documents réglementaires.

Et peu importe si votre franchise se porte bien ou non, la Federal Trade Commission vous oblige à la mettre à jour une fois par an. Sur le plan juridique, les coûts peuvent aller des «adolescents les plus bas au milieu de la vingtaine».

À partir de là, vous devez déposer auprès du procureur général de votre État, ce qui pourrait vous coûter 1 000 $ à 2 000 $ de plus. Viennent ensuite les honoraires des comptables (les entreprises franchisées doivent être auditées une fois par an, même si vous ne vendez aucune unité), ce qui peut vous rapporter entre 7 500 et 15 000 dollars.

18. Marketing et publicité: en fonction des zones géographiques, le franchiseur peut soutenir le franchisé dans le marketing et la publicité en l'incluant dans le plan majeur ou l'aider à comprendre le marché et à exécuter des activités de marketing pour le compte du franchisé dans les premiers jours. Il est important que les franchisés respectent les directives de la marque.

Décrivez clairement les tâches de chaque point de vente de franchise, telles que la présence sur les réseaux sociaux, la liste des sites de révision de restaurants, et al. N'oubliez pas de fournir des modèles, des logos et d'autres éléments spécifiques à la marque, tels que la conception de menus, pour garantir la cohérence de tous les points de vente.

En conclusion, il n’est pas toujours facile de reproduire la success story d’un restaurant déjà établi. Il y a beaucoup de défis, les principaux étant de maintenir l'uniformité en termes de goût et de service.

Il est également important pour toute l'expérience client car vous voulez que l'emplacement de votre franchise se sente exactement comme celui de la branche mère. Même dans ce cas, plusieurs facteurs, tels que la clientèle cible et l'emplacement, jouent un rôle crucial dans le succès du restaurant. La franchise peut être très rentable pour toutes les personnes impliquées quand elle est bien faite.


Articles Populaires