Comment faire une étude de faisabilité pour une entreprise et rédiger un rapport

Voulez-vous créer une entreprise mais ne voulez-vous pas le faire sans plan? Si OUI, voici un guide sur la manière de mener une étude de faisabilité et de rédiger un rapport détaillé.

Qu'est-ce qu'une étude de faisabilité?

Les études de faisabilité, également connues sous le nom d'analyse de faisabilité, constituent une étape très importante du processus entrepreneurial. C'est l'une des activités qui sont effectuées avant ou pendant la phase de démarrage d'un projet. Cette étude vise à étudier et à rationaliser la nécessité de démarrer ou d’investir dans un projet en termes de faisabilité technique, de viabilité de l’entreprise et d’économie de l’entreprise.

Une étude de faisabilité peut également être utilisée lorsqu'une entreprise a l'intention de changer de lieu, d'acheter un nouvel équipement ou logiciel, d'engager plus de personnel ou de faire l'acquisition d'une nouvelle entreprise ou entreprise. Il est également utile pour faciliter la documentation du projet, l'analyse de rentabilisation et le plan d'exécution, déterminer les autorisations de planification nécessaires, déterminer les autres approbations légales / statutaires requises, analyser le budget par rapport aux besoins du client, accéder aux problèmes de maintenance appropriés, etc.

Pourquoi mener une étude de faisabilité sur un projet d'entreprise?

Par exemple, un futur propriétaire d'entreprise peut avoir de nombreuses idées concernant une entreprise particulière dans laquelle il souhaite se plonger. L'idée peut être quelque chose qu'ils ont toujours rêvé de faire, quelque chose qu'ils ont lu ou quelque chose que d'autres personnes leur disent peut être une bonne idée.

Sans un cadre permettant d'explorer les activités, il peut être difficile de déterminer si l'entreprise sera suffisamment solide pour aller de l'avant. C'est là que mener une étude de faisabilité est utile. La question essentielle à laquelle l’étude de faisabilité entend répondre est la suivante: «L’ idée est-elle viable

Autrement dit, cette entreprise générera-t-elle des flux de trésorerie et des bénéfices suffisants pour supporter un risque raisonnable, offrir une viabilité à long terme et atteindre les objectifs de l'entreprise ? Ainsi, l’étude de faisabilité a pour objet d’examiner la nature d’un projet et de justifier ainsi la nécessité de le lancer.

Qu'est-ce qu'un rapport d'étude de faisabilité?

Une fois l’étude de faisabilité réalisée, les résultats sont rassemblés dans un rapport d’étude de faisabilité (FSR) qui contiendra un résumé du projet et qui déterminera si un projet vaut la peine d’être mené à bien ou non.

Une étude de faisabilité n’est pas seulement utile lors du démarrage d’une entreprise, car, fondamentalement, une étude de faisabilité vise à justifier un plan d’action. À cette fin, cela peut aider à économiser du temps d’affaires et des fonds qui auraient autrement été gaspillés.

Rapport d'étude de faisabilité et plan d'entreprise - Quelle est la différence?

Beaucoup de gens supposent qu'une étude de faisabilité est identique à un plan d'entreprise, étant donné qu'un grand nombre d'éléments figurant dans une étude de faisabilité sont également présents dans un plan d'entreprise. C'est totalement faux. Une étude de faisabilité est une analyse sommaire permettant de déterminer si une idée métier a du sens et est rentable. Un plan d'entreprise, en revanche, est un plan détaillé indiquant comment vous obtiendrez du succès avec vos buts, objectifs et autres états financiers, entre autres informations.

Une étude de faisabilité bien menée est la première étape d’une entreprise prospère. Les études de faisabilité non seulement limitent les solutions de rechange disponibles mais vous permettent également de cibler vos efforts en mettant en évidence les opportunités qui peuvent exister et les faiblesses devant être corrigées dans votre plan d’entreprise.

Indépendamment de la taille, de la portée ou du type de projet, voici une étape à suivre sur la manière de mener une étude de faisabilité:

Guide étape par étape sur la manière de réaliser une étude de faisabilité pour une entreprise

1. Effectuer une analyse préliminaire

Une étude de faisabilité peut être une entreprise consommant beaucoup de temps et de ressources et, en tant que telle, il est pertinent de procéder à une analyse préliminaire. Pensez-y comme à une étude de préfaisabilité accessible s'il est réellement nécessaire de mener l'étude de faisabilité en premier lieu.

Les résultats de cette évaluation aideront à justifier la nécessité de consacrer du temps et de l'argent à la réalisation de l'étude de faisabilité. Par exemple, si vous souhaitez réaliser une étude de faisabilité sur l’acquisition d’une ferme existante, vous devez vérifier la possibilité d’atteindre cette action.

Si l'achat de cette ferme présente un risque de faillite pour votre entreprise, vous n'avez même pas besoin de procéder à la totalité de l'étude de faisabilité. Pour effectuer une analyse préliminaire, vous devez procéder comme suit:

  • Énumérez en détail votre idée et vos actions et ce que vous avez l'intention de réaliser
  • Faites des recherches pour en savoir plus sur l'espace du marché et sur le type de clientèle susceptible d'être attirée par ce que vous avez à offrir. À ce stade, vous n’effectuez pas d’étude de marché complète, mais votre objectif est de savoir s’il existe des personnes qui voudront ce que vous avez.
  • Décrivez les propriétés uniques de votre idée ou de votre entreprise et expliquez ce qui la distingue de vos concurrents potentiels.
  • Déterminez le risque qui sera impliqué dans l'entreprise et accédez au pourcentage et à la probabilité qu'un tel événement se produise.

Il convient de noter que les étapes ci-dessus ne constituent pas l'étude de faisabilité en soi, mais qu'elles sont réalisées dans le but d'obtenir le sentiment général du projet. Si, à la fin de l'analyse préliminaire, aucun obstacle pouvant constituer un obstacle à la conclusion d'un accord n'a été trouvé, vous pouvez procéder à l'étude de faisabilité proprement dite.

2. Décrivez la portée du projet

Ensuite, vous devez définir la portée que vous souhaitez que l’étude de faisabilité couvre. La portée que vous établissez doit être détaillée et doit contenir les objectifs spécifiques de l’étude de faisabilité. Ce faisant, vous devez savoir que d'autres actions de votre entreprise peuvent être influencées par une action ou une idée même lorsqu'elles ne concernent pas l'ensemble de l'entreprise.

Par exemple, le recrutement de personnel dans un département donné peut parfois avoir une influence considérable sur d’autres secteurs, ce qui peut ne pas être facile à reconnaître au début. Lorsque vous définissez la portée du projet, il est très important de noter les participants et les utilisateurs finaux de l’idée proposée.

Par exemple, si vous transférez votre entreprise, cela affectera votre personnel (vous devrez changer leur itinéraire ou même leur lieu de résidence) et votre client (qui peut être disposé ou non à vous suivre au nouvel emplacement).

3. Comparez et contrastez: vous devrez maintenant comparer votre proposition avec des produits et services existants. Recherchez ce qui existe déjà dans votre créneau afin de déterminer si l’idée que vous avez proposée est viable. Indépendamment de l'idée ou du projet sur lequel vous souhaitez réaliser une étude de faisabilité, vous devrez trouver comment vous pouvez enchâsser des idées existantes et savoir si elles peuvent survivre dans le climat des affaires.

4. Effectuer une étude et une analyse de marché: le but principal de cette étape est de mesurer l’intérêt des personnes et le montant des revenus pouvant être générés par le produit ou le service mis en œuvre et pleinement opérationnel. Ça implique;

une. En savoir plus sur le marché : Indépendamment du peu d’études de marché que vous avez effectuées au cours de la phase préliminaire, vous devrez aller plus loin pour découvrir les détails de votre marché cible. Vous devrez en apprendre le plus possible sur la nature du marché que vous souhaitez explorer. Si le marché évolue, vous devrez en prendre note et proposer des stratégies viables qui vous aideront à rester à flot.

b. Examiner les conditions du marché: Vous devrez également examiner les conditions du marché au moment de la préparation de l'étude. Ici, vous devrez considérer 4 points principaux qui sont:

  • Définir le marché cible
  • Connaître les habitudes d'achat des particuliers sur le marché
  • Projeter les perspectives de part de marché de la proposition
  • Décrivez la promotion et les publicités pouvant être nécessaires à l'utilisation du produit ou du service.

Vous devrez faire preuve de réalisme dans vos prévisions quant au nombre de ventes que vous réaliserez et au montant de promotion ou de publicité nécessaire pour que le produit ou le service atteigne son objectif.

Vous devriez utiliser le recensement économique du gouvernement, qui est effectué tous les cinq ans, pour connaître en détail la demande existante pour le produit et le service que vous proposez. Vous pouvez trouver les résultats du recensement économique sur Internet, que vous pouvez utiliser pour rationaliser votre recherche et en apprendre le plus possible.

c. Enquête auprès des clients: vous pouvez en savoir plus sur vos clients en les interrogeant et en les interrogeant directement. Vous pouvez également envoyer par courrier électronique les sondages à remplir. Vous pouvez également utiliser des enquêtes par téléphone ou par courrier électronique. Les interroger peut vous aider à connaître leurs habitudes d'achat. Quelle que soit la méthode choisie, veillez à concevoir une enquête bien structurée, claire et facile à comprendre.

ré. Analyser la concurrence: lors de l’étude de faisabilité, il est important de déterminer quelle part du marché appartient à vos différents concurrents et depuis combien de temps ils le conservent. Cela peut vous aider à évaluer le pourcentage que vous pouvez être en mesure de prendre et de contrôler. Par exemple, si une entreprise locale domine un marché particulier et que les gens lui sont très fidèles, vous aurez peut-être beaucoup de mal à pénétrer ce marché.

5. Effectuer l'analyse organisationnelle et technique

  • Bureau: Vous devriez essayer d’explorer le lieu / espace de travail qui serait nécessaire pour mener à bien le projet.
  • Structure de l'équipe: Si vous ne réalisez pas le projet seul, vous devrez déterminer le type d'aide dont vous aurez besoin, qu'il soit rémunéré ou bénévole. Vous devrez également déterminer le nombre d’effectifs dont vous aurez besoin et si un conseil d’administration sera nécessaire.
  • Matériaux: vous devrez ici rechercher et répertorier tous les matériaux et équipements nécessaires au projet et indiquer comment vous souhaitez les obtenir. Si une technologie spéciale est nécessaire pour mener à bien ou exécuter le projet, vous devez en prendre note et vous informer de sa disponibilité. Vous devrez également estimer le coût nécessaire pour obtenir tous ces matériaux.

6. Comprendre les coûts financiers

Le calcul du coût financier associé à la réalisation d'un projet est l'un des aspects les plus importants d'une étude de faisabilité. Indépendamment de l'idée ou de l'action en cause, le coût qui en découlera peut rendre ou gâcher la mise en œuvre de ce projet. Toute action qu'une entreprise doit entreprendre doit être évaluée en fonction de son impact sur les revenus et les bénéfices de l'entreprise. Les points suivants devraient être considérés ici;

  • Les ressources nécessaires à la mise en œuvre du projet.
  • Comment ces ressources seront-elles obtenues (par un financement interne ou externe)?
  • Quel impact l’idée ou l’action devrait-elle avoir, qu’il s’agisse d’une réduction des coûts de production ou d’une augmentation des ventes?
  • Le délai dans lequel l’idée ou l’action doit rester avant de commencer à porter ses fruits.
  • Les risques financiers et les dangers qui peuvent être rencontrés et la probabilité de leur apparition.
  • La perte financière qui serait encourue par l'entreprise si l'action ou l'idée échouait.

À cette étape, vous devrez également définir les coûts nécessaires au démarrage de l'action ou de l'idée, en estimer les coûts d'exploitation, en prédire les revenus et identifier les sources de financement disponibles pour l'entreprise.

Après que vous ayez fait tout cela, vous aurez alors l’analyse de rentabilité. Cela implique de soustraire vos dépenses prévues du revenu prévu pour essayer de déterminer si le montant sera en mesure de démarrer l’entreprise et de lui permettre de générer des bénéfices. La marge de profit qui existe vous dira si l'entreprise mérite d'être mise en œuvre ou non.

À ce stade, il est très probable que les chiffres qui seront générés seront des estimations et non une représentation réelle de la vraie nature des choses. Cependant, il est important que les chiffres soient aussi proches que possible de la réalité.

7. Énoncez le critère d'évaluation: Cette étape consiste à mener une enquête sur la solution, puis à les comparer aux critères d'évaluation. Par exemple, vous pouvez ajouter dans votre rapport que les solutions possibles de ce projet sont évaluées et comparées selon les critères suivants: audit du contenu, calendrier de lancement, période, etc.

8. Examiner et analyser les données

Tout d'abord, vous devez proposer la solution la plus réalisable une fois que vous avez évalué la solution en utilisant les critères que vous avez déjà spécifiés. La solution à laquelle vous arrivez est supposée être la plus rentable, à la portée de l’organisation, elle permet de générer un revenu optimal et d’utiliser de manière optimale les ressources mises à la disposition de l’entreprise.

Vous devez également examiner les conclusions que vous avez recueillies au cours de l’étude de faisabilité, y réfléchir, puis faire une inférence éclairée sans aucune forme de partialité. À ce stade, vous devriez vous demander : existe-t-il un risque que je n'ai pas expliqué? Les conditions du marché ont-elles changé ou est-il susceptible de changer avant la phase de mise en œuvre ?

Si vous remarquez un changement, vous devez alors examiner les parties concernées dans l'étude de faisabilité. Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez aller de l'avant et prendre votre décision finale. Une fois que vous avez terminé toutes ces opérations, vous devez résumer et conclure le rapport d’étude de faisabilité en rappelant l’option la plus réalisable.

Préparer et rédiger votre rapport d'étude de faisabilité

Après avoir mené l’étude de faisabilité, vous devez regrouper et présenter vos résultats dans un document écrit appelé rapport d’étude de faisabilité.

La plupart des investisseurs examineraient votre rapport d'étude de faisabilité de manière critique avant d'investir dans votre projet. Les banquiers, les institutions financières, les partenaires et même les employés font également la même chose, car cela les aide à comprendre les raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous lancer dans le projet, la viabilité du projet et la rentabilité de ses investissements.

Si vous souhaitez que des investisseurs potentiels et des partenaires de projet prennent votre projet au sérieux et partagent votre vision, vous devez leur présenter un rapport d'étude de faisabilité rédigé par un professionnel. Cela ne signifie toutefois pas nécessairement que vous devez engager un professionnel pour rédiger votre rapport d'étude de faisabilité.

À quoi ressemble un rapport d'étude de faisabilité professionnelle?

Un rapport standard d'étude de faisabilité est divisé en neuf (9) sections principales:

  • introduction
  • Description du projet
  • Considération du marché
  • Équipe de direction
  • Spécifications techniques et plan de production
  • Plan de marketing
  • Analyse de risque
  • Plans financiers et économiques
  • Évaluation et conclusion

1. Introduction

Il s’agit de la première partie de votre rapport d’étude de faisabilité et il est important de faire participer votre audience à ce stade afin qu’elle puisse être intéressée par la lecture de l’ensemble du rapport.

Dans cette section, vous devez résumer tout le contenu du rapport d’étude de faisabilité. Le plus rapidement possible, vous devez dire à vos lecteurs:

  • De quoi parle le projet
  • Comment le projet bénéficiera-t-il à vos clients / auditoires ciblés?
  • Combien faudrait-il pour exécuter le projet?
  • Et surtout, comment le projet sera exécuté

Bien que ce soit la première section de votre rapport d’étude de faisabilité, il doit être écrit en dernier, après avoir rédigé d’autres sections, car cette section est un résumé de toutes les autres sections du rapport et vous aurez besoin des détails de ces sections. écrire ce rapport.

2. Description du projet

Dans cette section, vous devez expliquer les objectifs du projet ou de l’entreprise. Certaines des questions auxquelles on répondra dans cette section incluent:

  • Quels sont les objectifs de ce projet (qu'est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans ce projet?)
  • Quelles sont les missions et les visions du projet / de l'entreprise?
  • Quelles ressources sont actuellement disponibles pour l'exécution du projet?
  • Où sera-t-il situé?

Cette section aide le lecteur à mieux comprendre le projet et à voir exactement ce que vous essayez d'atteindre.

3. Considération du marché

Dans cette section, vous souhaitez montrer à vos lecteurs que vous avez pris le temps d'étudier votre public cible et de déterminer comment ils sont susceptibles de réagir à votre projet ou à votre entreprise. Cela vous aide également à leur montrer comment vous envisagez de convertir votre marché cible en clients payants. Vous devez inclure:

  • Une description démographique de votre public cible, en particulier son âge, sa profession, son ethnie, son revenu, son lieu de résidence, etc.
  • Des informations détaillées sur votre secteur, vos concurrents et la manière dont vous envisagez de pénétrer le marché et de surpasser vos concurrents.
  • Comment vous envisagez de séduire votre public cible et de le convertir en clients dédiés.
  • Votre avantage concurrentiel et pourquoi vous pensez que vous obtiendrez de meilleures performances que les autres acteurs actuels du secteur.

3. Équipe de direction

La qualité et les qualifications des personnes qui géreraient un projet sont essentielles au succès du projet.

Dans cette section, vous devez montrer à vos lecteurs que les personnes qui travailleraient ou gèreraient le projet sont des personnes hautement qualifiées et expérimentées, qui ont obtenu des résultats admirables sur les autres projets qu’elles ont gérés par le passé.

Vous pouvez indiquer leurs noms, années d'expérience, noms ou projets sur lesquels ils ont travaillé dans le passé, ainsi que les réalisations qu'ils ont enregistrées tout en travaillant sur ces projets.

4. Spécifications techniques et plan de production

Cette section décrit les étapes qui seraient impliquées dans l’exécution du projet. Il parle de la durée requise pour le projet et des jalons du projet, des machines qui seraient utilisées pour exécuter le projet et du délai dans lequel l'ensemble du projet sera achevé.

C'est également à cet endroit que vous exposerez les étapes à suivre pour que le projet soit de la plus haute qualité possible (contrôle de la qualité).

5. Plan de marketing

Votre plan marketing est l’un des aspects les plus importants de votre rapport d’étude de faisabilité, car c’est là que vous montrez littéralement à vos investisseurs potentiels où se trouve l’argent. Chaque investisseur potentiel souhaite voir comment vous envisagez de mettre vos produits et services à la disposition de vos clients de manière transparente, quelles stratégies promotionnelles vous prévoyez d’utiliser, comment vous prévoyez de chiffrer vos produits et services pour garantir des ventes plus rapides, et comment vous envisagez de fabriquer vos produits. et offre le meilleur choix pour vos clients cibles à tout moment.

6. Analyse de risque

Dans cette section, vous souhaitez montrer à vos lecteurs que vous avez pris le temps d'analyser et de comprendre les faiblesses et les risques liés à ce projet, et que vous êtes parfaitement préparé à gérer les risques potentiels et à les empêcher de devenir un problème majeur.

7. Plan financier et économique

C'est la partie où vous parlez des exigences financières et des implications économiques du projet.

Ici, vous analyserez votre capital de départ potentiel, la manière dont vous envisagez de dépenser cet argent, les actifs que vous envisagez d’acquérir, la manière dont vous envisagez de générer des revenus, vos projections de flux de trésorerie, un état prévisionnel de vos profits et pertes ainsi que vos revenus. bilan.

Tous les chiffres de cette section seraient basés sur une prévision financière réalisée lors de votre étude de faisabilité, telle que votre volume de ventes potentiel par jour, les prix, les coûts de fonctionnement, les coûts des actifs, les dépenses projetées et les bénéfices potentiels.

8. Évaluation et conclusion

Ceci constitue la conclusion de votre rapport d’étude de faisabilité, et il est important que vous finissiez fort comme vous avez commencé fort. Vous devez indiquer ici votre avis sur la viabilité du projet et toute autre observation que vous auriez pu faire lors de la réalisation de vos études de faisabilité.

Vous pouvez également formuler des recommandations pertinentes et inclure toutes les références utilisées lors de la préparation du rapport. Si vous suivez les étapes décrites dans cet article, vous pourrez non seulement rédiger une étude de faisabilité professionnelle, mais également rédiger un rapport contenant tous les détails importants que les investisseurs potentiels et autres parties concernées doivent voir.


Articles Populaires