Démarrer une entreprise au Canada sans argent comme étranger

Voulez-vous créer une entreprise au Canada en tant qu'étranger? Si OUI, voici un guide détaillé sur la création d’une entreprise rentable au Canada sans argent ni expérience.

Très bien, après avoir fourni une analyse approfondie des 50 meilleures idées de petites entreprises au Canada et une série d’exemples de modèles de plans d’affaires spécifiques à l’industrie; nous allons maintenant analyser en détail les exigences légales, la faisabilité du marché et tout ce qui est nécessaire pour créer une entreprise au Canada. Alors mettez votre chapeau entrepreneurial et allons de l'avant.

Le Canada est l’un des principaux pays du monde à offrir une plate-forme idéale aux aspirants entrepreneurs pour démarrer et développer leur entreprise. Le Canada jouit actuellement d’une forte croissance économique et les propriétaires d’entreprises bénéficient de faibles impôts et de faibles coûts. Le Canada offre une plate-forme qui laisse la place à l’excellence dans la recherche et l’innovation et, bien sûr, vous apprécierez un style de vie de qualité en tant qu’entrepreneur au Canada.

L'un des facteurs qui incitent les entrepreneurs à créer leur entreprise dans le pays est la facilité de faire des affaires. Le Canada se classe au 22e rang des 190 économies en termes de facilité de faire des affaires, selon les dernières notations annuelles de la Banque mondiale.

Les données disponibles montrent que la facilité de faire des affaires au Canada était en moyenne de 14, 67 entre 2008 et 2016, atteignant un sommet sans précédent de 22, 00 en 2016 et un record de 8, 00 en 2009. Cela montre que les entrepreneurs se débrouillent bien au Canada.

Faits et chiffres du Canada qui vous intéresseront en tant qu'investisseur / entrepreneur

Le Canada a un système financier solide et stable, un impôt sur les sociétés peu élevé et l’un des niveaux de vie les plus élevés au monde. Un facteur attrayant pour le Canada réside dans ses excellentes relations avec les principaux marchés du monde, où, en Amérique du Nord seulement, il a accès à près de 500 millions de consommateurs.

En outre, c’est le seul pays qui possède le lien économique le plus fort avec les États-Unis d’Amérique. Voici d'autres faits positifs sur le Canada.

  • Les plus grandes villes du Canada constituent un front uni pour que les entreprises internationales soient les meilleures stratégies pour développer leurs activités.
  • Un autre avantage pour le Canada est son infrastructure de transport bien entretenue, idéale pour le transport de marchandises, en particulier dans le contexte du commerce international.
  • Entre 2008 et 2012, le taux de croissance du PIB réel moyen du Canada était supérieur à celui du G-7
  • Le Canada a le ratio dette nette / PIB le plus faible.
  • Selon le Forum économique mondial de 2013, le système bancaire canadien était le plus solide du monde.
  • Selon l'Economic Intelligence Unit, le Canada est le meilleur pays du G-7 à avoir créé une entreprise entre 2014 et 2018.
  • Les entreprises au Canada ont facilement accès à l'un des plus importants marchés de consommation au monde en raison de l'Accord de libre-échange nord-américain, influence de l'ALENA.
  • Selon le sondage, le Canada se classe parmi les 10 premiers pour la qualité de vie sur 132 pays.

Menaces et défis possibles auxquels vous serez confrontés lors du démarrage d'une entreprise au Canada

Tous les pays, quelle que soit leur stabilité, ont des environnements commerciaux volatils pouvant être causés par un certain nombre de facteurs, ce qui pose des défis et des menaces aux entreprises opérant dans le pays. Lorsque vous faites des affaires au Canada, voici certaines des menaces et des défis auxquels vous pourriez faire face.

  • Instabilité géopolitique
  • Environnement politique
  • Baisse des prix des produits de base
  • Hausse des taux d'intérêt
  • Endettement
  • Instabilité globale et terrorisme
  • Prix ​​du pétrole
  • Multiculturalisme

Si vous souhaitez démarrer une entreprise au Canada, voici les étapes que vous devez suivre pour atteindre votre objectif.

Démarrer une entreprise au Canada en tant qu'étranger - Un guide complet

Si vous démarrez votre entreprise au Canada, vous devez être sûr d'être prêt à affronter les rigueurs de l'entrepreneuriat. N'importe qui peut proposer une idée d'entreprise, mais il en faut une avec un sens aigu des affaires et une volonté forte pour créer puis développer une entreprise rentable, d'autant que 85% des entreprises échouent au cours des cinq premières années.

Étape 1: Choisissez une idée d’entreprise exploitable ou un créneau

Aucun entrepreneur sérieux n’enregistre une entreprise sans s’être au préalable orienté vers une idée d’entreprise viable ou un créneau. Ainsi, si vous voulez vraiment créer une entreprise au Canada, la première chose à faire est de vous proposer une idée d’entreprise viable; une idée qui peut obtenir le soutien du gouvernement et, bien sûr, attirer des clients.

Par exemple, si vous n'êtes pas trop sûr de savoir si le démarrage d'une entreprise de dispensaire de marijuana est légal au Canada, pourquoi choisir une telle idée d'entreprise? En règle générale, vous devez donc vous assurer que votre idée d'entreprise correspond à ce qui est acceptable au Canada.

Une autre chose que vous devez évaluer est le type d’entreprise qui vous convient le mieux et si vous avez intérêt à commencer à partir de rien ou à acheter une franchise. Avant d’acheter une franchise au Canada, vous devez connaître les lois canadiennes régissant l’achat de franchises. Tout cela devrait être fait avant que vous rédigiez votre plan d'affaires. Votre plan d'affaires est un guide qui indique comment vous avez l'intention de gérer votre entreprise.

Étape 2: Réalisez vos études de faisabilité et votre étude de marché

Indépendamment du pays ou de la ville où vous décidez de créer une entreprise, l’une des étapes importantes que vous devez faire consiste à effectuer des études de faisabilité et des études de marché approfondies. En d’autres termes, une fois que vous avez adopté une idée commerciale, la prochaine étape consiste à effectuer des études de faisabilité et des études de marché approfondies.

Grâce aux résultats de vos études de faisabilité et de vos études de marché, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées, en particulier en ce qui concerne le type d’entreprise à installer, l’emplacement de votre bureau, la composition démographique de ceux qui auraient besoin de vos services ou de vos besoins. produit, les compétitions auxquelles vous serez confrontés, comment vous approvisionner en matières premières ou en biens et bien d’autres facteurs qui peuvent créer ou nuire à votre entreprise.

  • Analyse économique

L'un des facteurs à considérer est l'économie du Canada elle-même. Vous devriez savoir à quel point le pays se comporte bien contre les autres pays du G-7. Les fondamentaux économiques du Canada sont assez solides et s'appuient sur un pouvoir judiciaire indépendant qui veille à l'application effective de la règle de droit. La plupart des grandes économies avancées ont du mal à supporter le fardeau des fortes dépenses publiques qui ont entraîné des contraintes budgétaires. Cependant, celle du Canada a été prudente.

Le Canada compte un nombre élevé de petites entreprises opérationnelles qui comptent au moins un employé sur leur masse salariale à 1 138 761. En 2005, les petites entreprises au Canada représentaient environ 42% du PIB du secteur privé du pays.

Les fondamentaux économiques du Canada sont solides et s'appuient sur un pouvoir judiciaire indépendant ainsi que sur une solide protection des droits de propriété. Le Canada s'est classé au 6ème rang mondial pour sa liberté économique et au 1er rang en Amérique du Nord.

Le Canada possède l'une des plus importantes exploitations minières au monde, avec plus de 20 mines en activité produisant plus de 60% de minéraux et de métaux. En 2012, les exportations de minéraux totalisaient 92, 4 milliards de dollars, ce qui représentait 20, 3% des exportations totales au Canada. Cela a fait du Canada la première destination de l'exploration minière.

Le système d'éducation postsecondaire de renommée internationale du Canada produit, dans tous les domaines, des milliers de diplômés hautement qualifiés chaque année. Cela a abouti à une main-d'œuvre diversifiée avec la plus forte proportion de tous les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Selon un rapport d'index d'Aon Hewitt; Toronto, Montréal et Vancouver figuraient parmi les 10 villes les moins exposées au risque de recrutement et d'emploi de main-d'œuvre. Le Canada dispose également d'un système d'immigration efficace qui attire et retient les meilleurs talents d'autres pays.

Une autre chose qui joue en faveur du Canada est son climat qui n'est pas rude, ainsi que son abondance de ressources naturelles. Il partage d'excellentes relations commerciales et économiques avec l'Amérique, le Mexique et l'Asie.

Étape 3: Choisissez un nom accrocheur pour votre entreprise

Après avoir proposé une idée d’entreprise viable et bien sûr mené votre étude de marché et vos études de faisabilité, la prochaine étape à franchir lors de la création d’une entreprise au Canada consiste à choisir un nom accrocheur pour votre entreprise. En matière de choix du nom de votre entreprise, vous devez faire preuve de créativité, car le nom que vous choisirez contribuera grandement à créer une perception de ce que représente l'entreprise.

Avant de choisir un nom pour votre entreprise, cela ne vous coûtera rien d'aller en ligne et de vérifier les noms des principales marques du secteur dans lequel vous avez l'intention de démarrer une entreprise afin de bien vous guider.

Étape 4: Rédigez un plan d’affaires réalisable

Peu importe le type d'entreprise ou la taille de l'entreprise que vous envisagez de créer au Canada, il est judicieux de commencer par rédiger un bon plan d'affaires avant de prendre des mesures. La vérité est que pour gérer avec succès une entreprise, il vous faut un bon plan d’action réalisable. Avec un plan d’affaires réalisable en place, vous réduirez l’approche par essais et erreurs des affaires.

Donc, si vous voulez démarrer votre propre entreprise au Canada, vous devez rédiger un plan d’affaires détaillé qui puisse être accepté; vous devriez travailler avec les faits, les chiffres et les autres indices du secteur qui s'appliquent au lieu où vous avez l'intention de créer votre entreprise.

Étape 5: Choisissez une entité juridique pour votre entreprise

Si vous choisissez de démarrer votre entreprise au Canada, il est important de noter qu'il n'existe que quatre formes élémentaires de propriété d'entreprise ou d'entité légale sur lesquelles vous pouvez bâtir votre structure d'entreprise: il s'agit d'une entreprise à propriétaire unique, d'un partenariat, d'une société et d'une coopérative.

Ce que vous avez l'intention de réaliser et le type d'entreprise que vous souhaitez développer sont quelques-uns des facteurs clés qui vous aideront à choisir une entité juridique qui choisira votre entreprise.

Cela dit, voici certains des facteurs à prendre en compte avant de choisir une entité juridique pour votre entreprise. limitation de la responsabilité personnelle, facilité de transférabilité, admission des nouveaux propriétaires et attentes des investisseurs et bien sûr des taxes. La vérité est qu’au Canada, vous pouvez choisir de démarrer votre entreprise en tant que société à responsabilité limitée (LLC) et, à l’avenir, la convertir en société «C», en particulier si vous envisagez de vous ouvrir au public.

L'un des avantages de la transformation d'une entreprise de société à responsabilité limitée (LLC) à une société «C» est que cela vous donnera la possibilité de développer l'activité de manière à pouvoir rivaliser avec les principaux acteurs du secteur. vous pourrez générer du capital auprès de sociétés de capital-risque, vous bénéficierez d'une structure fiscale distincte et vous pourrez facilement transférer la propriété de la société; vous apprécierez la flexibilité dans la propriété et dans vos structures de gestion.

Liste des documents juridiques nécessaires à la gestion d'une entreprise au Canada

Chaque entreprise a besoin de documents juridiques en place avant de pouvoir démarrer afin de ne pas enfreindre la loi. Les documents énumérés ci-dessous ne sont en aucun cas exhaustifs, mais ce sont les documents de base dont vous auriez besoin pour créer votre entreprise au Canada;

  • Licences et permis commerciaux
  • Plan d'affaires
  • Certificat d'incorporation
  • Police d'assurance
  • Documents contractuels
  • Accord d'exploitation

Étape 6: Enregistrez votre nom commercial

Une fois que vous êtes en mesure de compléter les points énumérés ci-dessus, vous pouvez alors enregistrer votre nom commercial. Bien entendu, vous devez avoir déjà effectué la recherche de nom d'entreprise nécessaire pour ne pas choisir un nom déjà utilisé.

En ce qui concerne vos exigences en matière d’inscription et d’octroi de licences, vous devriez vous rendre aux administrations municipale, provinciale et fédérale pour lancer le processus. Vous devez enregistrer votre entreprise en sélectionnant une province ou un territoire parmi les 10 provinces du pays.

Votre décision sur un territoire doit être basée sur les options de taxation pour votre entreprise, notamment en ce qui concerne la taxe sur les produits et services (TPS) et la taxe de vente harmonisée (TVH), ce qui peut être assez déroutant pour les nouveaux propriétaires d'entreprise; si vous avez une composition démographique et psychographique importante de ceux qui voudraient faire appel à vos services; et les lois locales régissant votre type d'entreprise.

Lorsque vous aurez enregistré le nom de votre entreprise, vous recevrez un numéro d’entreprise, un nom d’entreprise enregistré et un compte TPS / TVH.

Veuillez noter que vous pouvez enregistrer le nom de votre entreprise en ligne via le portail d'enregistrement en ligne des entreprises de l'Agence du revenu du Canada. ils répondent à toutes les exigences d'enregistrement de votre entreprise. Si vous souhaitez lancer et exploiter votre entreprise dans la province de Québec, vous devrez vous inscrire à l'aide du portail entreprises de Revenu Québec.

Vous pouvez également vous inscrire sur le portail en ligne pour un numéro d'entreprise, la TPS / TVH, l'impôt sur le revenu des sociétés, la paie et les comptes d'importation et d'exportation.

Étape 7: Source pour le financement de nouvelles entreprises

Une des raisons pour lesquelles le Canada est considéré comme une destination de choix pour les affaires est qu’il existe des institutions financières qui ont été créées pour aider au financement de nouvelles entreprises. Ainsi, la prochaine étape que vous devez accomplir si vous avez enregistré votre entreprise avec succès et obtenu le document requis est de veiller à ce que vous recherchiez du financement pour une nouvelle entreprise. La seule raison pour laquelle vous devez ignorer cette étape est si vous disposez déjà du capital de démarrage requis.

Étape 8: Demander et obtenir le permis et les licences requis

Veuillez noter que l'octroi de licences pour les entreprises au Canada diffère de l'enregistrement des entreprises et que c'est la Division des licences et des normes municipales de la ville qui gère le processus de demande. Si vous souhaitez faire une demande de licence commerciale, vous devrez vous munir d’une pièce d’identité avec photo, d’une preuve de statut professionnel, d’une copie de l’enregistrement et de formulaires de contrôle notariés.

Si vous n'êtes pas sûr du type de licence d'entreprise et de permis, vous devriez visiter le site PerLE d'Industrie Canada. Ils ont des outils utiles pour déterminer les permis et licences fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux dont vous aurez besoin pour votre entreprise. En fait, PerLE fournira une liste personnalisée des documents commerciaux dont vous avez besoin pour tous les niveaux de gouvernement.

Licences et permis d'affaires dont vous avez besoin pour créer une entreprise au Canada

Le démarrage d'une entreprise au Canada est soumis aux lois, en particulier aux lois fédérales, provinciales et municipales. Vous devez effectuer une recherche pour connaître les licences et permis d’exploitation dont votre entreprise aurait besoin, en fonction de l’endroit où vous souhaitez l’implanter. Certaines des licences et des permis courants incluent:

  • Zonage et permis municipaux - Les municipalités sont responsables de la délivrance de permis aux entreprises telles que les entreprises de véhicules, les entreprises de papeterie, les métiers et autres professions.
  • Licences, permis et réglementations provinciaux - Ceci est généralement requis par de nombreuses industries.
  • Réglementation des licences pour les entreprises de vente à domicile
  • Licence générale et réglementation de la sécurité
  • Permis de détaillant de tabac

Liste des agences gouvernementales et parapubliques chargées de l'enregistrement des entreprises et de la délivrance de licences et de permis au Canada

Il existe au Canada différents organismes de réglementation qui gèrent les entreprises, les permis et les licences qu’ils pourraient rechercher. Ce sont les agences que vous devriez visiter si vous vous attendez à avoir une licence complète. La liste comprend:

  • Agence du revenu du Canada (ARC)

L'ARC est responsable de l'attribution d'un numéro d'entreprise (NE) à une entreprise ou à une autre organisation à but non lucratif telle qu'un organisme de bienfaisance, de manière à résoudre les problèmes fiscaux liés aux entreprises au Canada. Le numéro d'entreprise garantit que vos relations commerciales avec d'autres entreprises, organisations et agences gouvernementales sont facilitées.

  • Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

Cette agence est responsable de la réglementation du secteur de la sécurité privée en Ontario. Cela comprend l’octroi de licences aux enquêteurs et agences privés, aux gardes de sécurité, ainsi que l’enregistrement des employeurs qui emploient directement du personnel de sécurité interne.

  • Agence canadienne d'évaluation environnementale

Cette agence est chargée de réaliser des évaluations environnementales de haute qualité et devrait également être un expert du sujet au sein du gouvernement canadien.

  • Agence canadienne d'inspection des aliments

Cet organisme à vocation scientifique est chargé de protéger la population canadienne contre les risques pour la santé liés aux maladies alimentaires et aux zoonoses pouvant être évités. L'agence fait partie du portefeuille de la santé et travaille à l'éradication des risques pour la sécurité des aliments en travaillant en partenariat avec les partenaires concernés des secteurs privé et public.

  • Office de la propriété intellectuelle du Canada

Cette agence fait partie d'Innovation, science et Développement économique Canada. Ils sont responsables de l'administration et du traitement de la propriété intellectuelle au Canada.

Étape 9: Inscrivez-vous à la taxe sur les produits et services / taxe de vente harmonisée (TPS / TVH)

La prochaine étape que vous devez faire est de vous assurer que votre inscription à la taxe sur les produits et services / taxe de vente harmonisée (TPS / TVH) dans votre province. Si le revenu brut de votre nouvelle petite entreprise dépasse 30 000 $, vous devez vous inscrire à la TPS / TVH. (Notez que cette exemption pour petits fournisseurs ne s'applique pas à toutes les entreprises: les services de taxi et de limousine, par exemple, doivent toujours s'inscrire à la TPS / TVH.)

Afin de respecter les lois lorsque vous exploitez votre entreprise au Canada en tant que nouvelle entreprise ne gagnant pas 30 000 $, il est toujours dans votre intérêt de vous inscrire immédiatement à la TPS / TVH en raison des crédits de taxe sur les intrants, qui sont essentiellement: votre façon de récupérer la TPS / TVH que votre entreprise a payée sur des achats pour une utilisation professionnelle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la TPS / TVH, visitez la page Réponses aux questions courantes sur la TPS / TVH et / ou la bibliothèque de la TPS / TVH.

Étape 10: Inscrivez-vous à la taxe de vente provinciale (TVP)

La prochaine étape à suivre pour vous assurer que votre entreprise commence sur de bonnes bases consiste à vous inscrire à la taxe de vente provinciale (TVP). Par exemple, si vous choisissez de démarrer votre entreprise en Saskatchewan, en Colombie-Britannique ou au Manitoba, il est obligatoire de vous inscrire en tant que percepteur de la taxe de vente provinciale (TVP).

Toutefois, si vous décidez de démarrer votre entreprise au Québec, vous devrez vous inscrire à la taxe de vente du Québec (TVQ). Veuillez noter que certaines provinces n’ont pas harmonisé leurs taxes de vente avec la taxe fédérale sur les produits et services (TPS) et que, dans ces provinces, vous devrez également vous inscrire pour percevoir et verser la taxe provinciale appropriée.

Étape 11: Souscrire l'assurance nécessaire aux entreprises

Au Canada et dans la plupart des pays du monde, la règle des affaires est la suivante: vous ne pouvez pas exploiter une entreprise sans certaines des couvertures d'assurance de base requises par le secteur dans lequel vous souhaitez exercer vos activités. Il est donc important de créer un budget pour l’assurance et peut-être de consulter un courtier d’assurances pour vous guider dans le choix des polices d’assurance les meilleures et les plus appropriées pour votre entreprise.

Vous voudrez peut-être envisager d'acheter tout ou partie de ces couvertures d'assurance pour votre entreprise; Assurance générale, Assurance maladie / médicale, Assurance responsabilité civile, Indemnisation des accidents du travail, Assurance invalidité des frais généraux, Assurance de groupe de la politique du propriétaire d'entreprise et Assurance de protection du paiement.

Veuillez noter que si vous souhaitez exploiter votre entreprise à domicile, vous devez vous renseigner sur l'assurance entreprise à domicile et sur la façon d'économiser de l'argent sur le coût de l'assurance entreprise en général.

Étape 12: Location ou location et emplacement idéal

Une autre étape importante à suivre lors de la création d’une entreprise au Canada consiste à choisir un emplacement idéal pour votre bureau. Lorsqu'il s'agit de louer des bureaux au Canada, la nature de l'entreprise que vous souhaitez exercer devrait servir de guide. En outre, le document doit faire l'objet d'une offre de licence et de permis d'entreprise avant qu'un propriétaire ou un agent immobilier ne signe un contrat de location avec votre entreprise au Canada.

Les 5 meilleures villes pour faire des affaires au Canada

Même si le Canada a été classé parmi les meilleurs pays pour faire des affaires, cela ne signifie pas que toutes les villes de toutes les provinces seront suffisamment aptes pour créer une entreprise. Différentes entreprises fonctionneront mieux dans certains endroits / régions que dans d'autres en raison des lois régissant chaque région et ville. Voici une liste des 5 meilleures villes et de leurs États où faire des affaires au Canada;

  • Milton, Ontario
  • Calgary, Alberta
  • Winnipeg, Manitoba
  • Burlington, Ontario
  • Whitby, Ontario

Étape 13: Embaucher les employés requis

La seule raison pour laquelle vous devez ignorer cette étape est si vous souhaitez gérer une entreprise individuelle. Si vous souhaitez exploiter une entreprise au Canada, il est obligatoire de n'embaucher que ceux qui sont légalement autorisés à travailler au Canada. Sinon, votre entreprise pourrait être condamnée à une amende ou fermée.

C'est pourquoi une fois que vous avez embauché des employés, votre entreprise devra probablement s'inscrire auprès de la Commission des accidents du travail de votre province. Vous pouvez en savoir plus sur l'embauche d'employés, les normes d'emploi, l'assurance-emploi et d'autres problèmes liés aux employés à l'autorité compétente de votre province si vous n'êtes pas sûr du fonctionnement du processus.

Étape 14: Annoncez et commercialisez votre entreprise

Une chose est certaine, si vous choisissez de démarrer une entreprise au Canada, vous pouvez être assuré qu'il existe des concurrents qui vous attendent pour concurrencer votre part de marché disponible. Donc, si vous voulez que votre entreprise prospère, vous devez trouver des moyens de faire de la publicité et de commercialiser vos produits ou services.

La vérité est que si votre entreprise ou votre marque est toujours aux yeux du public, celui-ci sera tenté d'acheter auprès de vous. Vous pouvez utiliser les médias imprimés et électroniques pour promouvoir et faire la publicité de votre entreprise, mais vous devez vous assurer que vous vérifiez auprès du gouvernement de votre pays pour connaître les règles et réglementations régissant la publicité du type d'entreprise que vous exploitez.

Facteurs ou incitatifs encourageant les investisseurs à se lancer en affaires au Canada

Tout investisseur cherchant à investir au Canada devrait avoir la certitude que le Canada est un pays dynamique et prospère, où un investissement pourrait offrir à un investisseur la possibilité de jouer sur la scène mondiale. Plusieurs incitatifs attirent les investisseurs au Canada et ils le sont;

  • Forte croissance
  • Environnement d'affaires accueillant
  • Main d'œuvre hautement qualifiée
  • Accès au marché sans précédent
  • Fiscalité économique réduite
  • Stabilité financière
  • Environnement de R & D compétitif

Liste des 10 marques étrangères réputées faisant affaire au Canada

Les marques énumérées ci-dessous ont, au fil des années, fait leurs preuves dans différents domaines d’activité. La liste montre également que la stabilité des entreprises au Canada a permis à celles-ci de concurrencer les entreprises locales et de se faire connaître.

  • Google
  • Pomme
  • Microsoft
  • Facebook
  • Youtube
  • Visa
  • Wal-Mart
  • Amazone
  • Samsung
  • Heinz

Liste de 10 entrepreneurs autochtones bien connus au Canada

Le fait que les marques étrangères se portent si bien au Canada ne signifie pas qu’aucun entrepreneur autochtone ne se démarque également. Bien que le Canada ne soit pas connu pour son succès en tant qu'entrepreneur, ces entrepreneurs autochtones sont repartis à zéro et sont bien connus au Canada.

Les entrepreneurs autochtones faisant affaire au Canada sont énumérés ci-dessous.

  • Mike Lazaridis - Recherche en mouvement (RIM)
  • John Molson - Brasserie Molson
  • Harrison et Wallace McCain - McCain Foods Limited
  • Samuel Bronfman - Distillers Company Limited
  • Joseph-Armand Bombardier - Bombardier Limitée
  • Shannon Rogers - Global Relay Communication Inc.
  • Janet Stimpson - Maison Blanche Design Company Inc
  • Allison Grafton - Maisons personnalisées Rockwood Inc
  • Tonia Jahshan - Thé Trempé Inc
  • Andrea Shaw - TwentyTen Corp.

Liste des 10 marques commerciales autochtones les plus populaires

Peu importe l’instabilité économique de chaque pays, chaque peuple s’identifie, et encore moins un pays stable comme le Canada, qui possède suffisamment de marques autochtones populaires auprès des populations et dont les gens sont fiers d’avoir Racines canadiennes. Certaines de ces marques autochtones ont transcendé les frontières du pays pour atteindre les côtes d'autres pays. Voici les 10 entreprises autochtones les plus populaires au Canada;

  • Tim Hortons
  • Métro
  • Banque TD
  • Rona
  • McCain
  • Pneu canadien
  • Bombardier
  • Shoppers Drug Mart
  • WestJet
  • Groupe Jean Coutu

Articles Populaires