Démarrer une entreprise rentable au Qatar en tant qu'étranger

Êtes-vous intéressé à démarrer une entreprise au Qatar? Si vous avez répondu «Oui», voici un guide complet ainsi que les exigences légales pour la création d’une entreprise au Qatar en tant qu’étranger .

Très bien, après avoir fourni une analyse approfondie des 50 meilleures opportunités de petite entreprise au Qatar et une série d’exemples de modèles de plans d’affaires spécifiques au secteur; nous allons maintenant analyser en détail les exigences légales, la faisabilité du marché et tout ce qui est nécessaire pour créer une entreprise au Qatar. Alors mettez votre chapeau entrepreneurial et allons de l'avant.

Démarrer une entreprise n'importe où dans le monde peut être un processus très décourageant. En plus de vous occuper des nombreuses formalités liées à la création d’une nouvelle entreprise, vous devez également proposer une idée d’entreprise rentable et réalisable. Le Qatar est l’un de ces pays qui réjouit les investisseurs du monde entier.

Comme dans n'importe quel autre pays du monde, la création d'une petite entreprise au Qatar a besoin de connaissances, de persévérance et de contacts utiles dans ce domaine. Le Qatar, officiellement connu sous le nom d'État du Qatar, est un pays souverain situé en Asie occidentale. Le Qatar prévoit de devenir et de rester l'un des principaux pays en termes d'activité.

Pourquoi créer une entreprise au Qatar en tant qu'étranger?

Le pays poursuit un programme solide connu sous le nom de «Qatarisation», dans le cadre duquel toutes les industries et tous les ministères du gouvernement cherchent à faire passer les ressortissants qatariens à une position de plus grande autorité ciblant 50% de la main-d'œuvre du secteur de l'industrie et de l'énergie. Le Qatar, pays favorable aux investissements, possède l'une des économies les plus riches du monde. C'est un pays hautement développé avec l'un des PIB les plus élevés au monde.

Notons que le pétrole et le gaz sont les deux pierres angulaires de l’économie qatari, car elle possède les troisièmes plus grandes réserves de gaz et réserves de pétrole au monde, contribuant à plus de 70% des recettes totales de l’État, à 60% du PIB et à environ 85% des recettes d’exportation. . Par personne, le Qatar est maintenant le pays le plus riche du monde.

Au fil des ans, le gouvernement qatarien a toujours cherché à attirer les investisseurs dans le monde entier. Pour ce faire, il offre une excellente gamme de mesures incitant les investisseurs à faciliter leurs affaires ainsi que leurs investissements au Qatar, ce qui rend la création d’entreprise au Qatar à la fois lucrative et simple. . Comme nous le savons déjà, la toute première étape en matière de création d’entreprise est la génération d’idées, la seconde qui suit est l’enregistrement des sociétés.

Lors de la planification d’une petite entreprise au Qatar, vous devez garder à l’esprit que le processus de création d’une entreprise est un processus crucial. Une entreprise enregistrée est considérée comme légale aux yeux du gouvernement. C'est un fait évident et il est universel dans le monde entier.

Ainsi, si vous souhaitez créer une entreprise au Qatar et profiter des avantages offerts par son économie vaste et en expansion, les exigences clés suivantes sont très importantes pour la création d'une entreprise au Qatar.

Démarrer une entreprise rentable au Qatar en tant qu'étranger - Un guide complet

  1. Analysez votre marché

Lors de la planification de la création et de la gestion d’une entreprise au Qatar, l’un des tout premiers éléments à prendre en considération est que votre réussite dépendra dans une large mesure de votre compréhension du marché. Pour avoir une chance de se battre dans votre secteur de prédilection, vous devez avoir une connaissance approfondie des procédures locales, des joueurs avec lesquels vous allez rivaliser et des moyens de percer.

En entreprenant une étude de faisabilité approfondie, vous pouvez vous assurer que chaque centime que vous dépensez pour établir votre entreprise au Qatar en vaudra la peine.

2. Choisissez le bon partenaire

Au Qatar, une entreprise doit être entièrement détenue par un Qatari. Une personne d'origine qatarienne doit posséder au moins 51% du capital-actions d'une société constituée au Qatar. C'est pourquoi les partenariats sont essentiels au succès de votre entreprise. Idéalement, des partenaires partageant les mêmes idées, valeurs et ambitions constituent un partenariat solide. Prenez votre temps pour vous aligner avec un tel partenaire. Cette décision contribuera grandement à vous faciliter la tâche.

3. Incorporer votre entreprise

Notez que pour constituer une société au Qatar, il est nécessaire de suivre des procédures spécifiques. Le processus comprend l’enregistrement auprès du Ministère de l’économie et du commerce du Qatar et l’acquisition d’un statut de membre de la Chambre de commerce et d’industrie du Qatar.

En plus de tout cela, une start-up est mandatée pour se procurer une licence commerciale, une licence de signalisation, une carte d'immigration et d'autres licences supplémentaires avant de commencer ses activités.

Les autres exigences comprennent: le dépôt d’un capital-actions minimum de 200 000 QAR, principalement déterminé par la nature de l’entreprise, dans une banque qatarie et l’obtention de permis de résidence; enregistrement auprès du service des impôts et des recettes publiques et enregistrement des contrats de travail avec le ministère du Travail.

Exigences juridiques du démarrage d'une entreprise au Qatar (système fiscal et structures d'entreprise)

Premièrement, il est très important d'indiquer qu'il n'y a pas d'impôt sur les revenus personnels par capital au Qatar. Cette loi implique également que les employés peuvent rentrer chez eux avec leurs salaires et traitements sans déduction fiscale. Toutefois, une personne qui se lance dans tout type d’activité commerciale avec un intérêt de gagner un revenu devra payer des impôts, conformément à la loi sur la fiscalité des entreprises. Les revenus des ressortissants qataris et des pays du CCG résidant au Qatar sont exonérés d'impôt.

Le taux d'imposition correspond à 10% du revenu total de l'État, payé annuellement. Ce taux fixe est toutefois applicable uniquement aux entreprises et non au revenu individuel ou à l'impôt personnel. N'oubliez pas que les coûts commerciaux types sont déductibles et que les pertes peuvent être reportées sur une période ne dépassant pas trois ans à compter de la déclaration comptable d'origine. Les revenus locatifs sont soumis à un taux fixe de 10%.

Au Qatar, les exonérations fiscales s'appliquent uniquement aux revenus des obligations du Trésor public, des obligations de sociétés publiques et des obligations de développement, des revenus provenant d'actions qui respectent les conditions énoncées à l'article 4 de la loi n ° 21 de 2009, des petites entreprises artisanales de moins de trois employés, des revenus. des sociétés travaillant dans les secteurs de la pêche, de l'agriculture, des transports aériens et maritimes sous condition de réciprocité, et des personnes morales qatariennes résidant dans l'État.

Il n’ya pas d’autre taxe, le Qatar étant l’un des pays les moins taxés au monde, ce qui le rend attrayant pour les expatriés. Dans le même temps, le droit de douane sur les marchandises diverses entrant au Qatar est d’environ 5%. Pour les importations temporaires au Qatar, l'autorisation du directeur général des douanes qataries est nécessaire, hormis un chèque ou une garantie bancaire au service des douanes pour les frais de douane à l'expédition. Ce montant sera remboursé sur présentation d'une preuve d'exportation du Qatar.

En termes de structures commerciales et d’entités juridiques au Qatar, vous devez d’abord comprendre que la propriété totale ou totalement étrangère est strictement interdite par la loi qatarienne et requiert l’approbation du Ministère des affaires et du commerce du Qatar dans la plupart des industries. Notez qu'avant de commencer l'enregistrement d'une entreprise au Qatar, il est conseillé de déterminer si les activités de votre entreprise seront entièrement ouvertes aux investisseurs étrangers ou nécessiteront la création d'une coentreprise.

Dans les secteurs restreints, une alternative plus simple et moins coûteuse à la configuration d'entreprise consiste à opérer via un contrat d'agence. La réglementation relative à la structure et à la gouvernance des sociétés est régie par la loi n ° 5 de 2002 sur les sociétés commerciales, qui remplace la loi n ° 9 de 1998. Toutefois, les types de structures commerciales généralement admises et autorisées à au Qatar sont:

  • Société de partenariat simple
  • Société en partenariat
  • Société en participation
  • Société par actions publique
  • Société en commandite par actions
  • Société à responsabilité limitée
  • Entreprise à une personne
  • Société d'investissements

Toute la documentation requise, la conduite, les procédures sont décrites dans la loi sur les sociétés commerciales. Dans tous les contrats légaux, la langue utilisée doit être l'arabe et la version arabe aura toujours préséance sur la traduction anglaise.

Choix d'un lieu d'affaires approprié au Qatar en ce qui concerne le zonage

Au cours des dernières années, le Qatar s'est transformé en un pays dynamique regorgeant de centres commerciaux ultramodernes, de stades époustouflants, d'hôtels modernes, de bâtiments les plus hauts, d'une infrastructure de classe mondiale et de visions gigantesques accessibles. Notez que, avec ces avantages considérables et son niveau de vie élevé, le Qatar est désormais un pôle d’affaires majeur et un lieu idéal pour créer une entreprise.

Notez qu'il existe peu d'options légales d'établissement d'entreprises au Qatar, y compris les zones franches, ce qui rend le processus de décision beaucoup plus facile que dans n'importe quel autre pays du CCG. N'oubliez pas que ces zones franches ont pour objectif de fournir un niveau de sécurité économique en ce qui concerne la libre circulation des marchandises sur le marché local, en plus de soutenir le processus de diversification économique.

Lentement, l’émergence et l’adoption de zones franches ont fait des pays du Moyen-Orient un pôle d’affaires émergent. Non seulement il aide les industriels de différentes régions du monde, mais il a également largement contribué à la réflexion des investisseurs dans le monde des affaires. Ces zones ont été spécialement conçues pour cibler et intégrer les industries ciblées et pour les élever au niveau international. Au Qatar, nous avons:

  • Parc scientifique et technologique du Qatar

Situé dans la Foundation Education City, au Qatar, ce parc technologique a été créé en 2009 dans le but de fournir un logement aux entreprises basées sur la technologie. Notez que cette zone comporte de nombreuses incitations qui répondent aux attentes des entités commerciales.

Parmi les entreprises renommées qui se cachent dans cette zone sont Microsoft, Shell, GE, etc. Certaines des activités menées à QSTP concernent: les développements technologiques, l'éducation et la formation, le développement de nouvelles entreprises, la recherche et le développement, etc.

  • Centre financier du Qatar

En matière de finances, le Qatar a maintenu sa position de pays leader. La nation a mis en place une zone franche complète qui se concentre sur l'aspect financier. Fondé en 2005, QFC est situé à Doha et fournit une infrastructure juridique et commerciale pour les services financiers.

C'est une occasion de traiter avec un cadre juridique qui travaille étroitement sur la gestion de l'argent dans les marchés émergents. La zone franche a étendu ses limites et inclut désormais les activités non réglementées

Assurance de base nécessaire pour faire des affaires au Qatar

Le gouvernement qatari étant de plus en plus ouvert et accessible aux investissements étrangers, le secteur des assurances au Qatar se développe considérablement. Si auparavant, l'assurance-vie était un luxe réservé aux nantis, de nombreux habitants la considèrent désormais comme un moyen alternatif de protéger leur famille et le bien-être de leur entreprise. Toutefois, tout le monde devrait prendre en compte la protection de son entreprise et de sa famille contre des circonstances imprévues.

Il pourrait s’agir d’une protection contre la mort prématurée ou la perte de gain due à la maladie ou à des difficultés financières. Il est essentiel de veiller à ce que votre entreprise et votre famille au Qatar soient suffisamment protégées en cas de problèmes.

Les consultants et les courtiers conseillent aux habitants et aux expatriés de profiter de la police d'assurance tôt dans la vie, mais de ne pas le faire à la hâte, car c'est votre avenir qui est en jeu. Notez qu'avant de décider de quelle assurance vous avez besoin, veillez à peser le pour et le contre de chaque offre. Vous trouverez ci-dessous certaines des polices d'assurance que vous pouvez choisir en fonction de vos besoins:

  • Régime d'assurance temporaire
  • Assurance vie entière ou assurance vie entière
  • Assurance vie hypothécaire
  • Assurance responsabilité civile
  • Assurance protection du revenu (IPI)
  • L'assurance santé privée
  • Assurance maladies graves

Exigences et procédures d'enregistrement d'une nouvelle entreprise au Qatar

Comme nous l'avons indiqué plus haut, le Qatar est l'un des principaux pays à économie mondiale. Son PIB par habitant est le plus élevé. Le taux d'imposition des sociétés du Qatar est comparativement inférieur à celui d'autres pays, tandis que dans certains secteurs d'activité, il est gratuit.

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles la plupart des investisseurs étrangers souhaitent s’implanter dans le pays. Vous pensez peut-être que l'enregistrement d'une entreprise au Qatar est compliqué, mais ce n'est pas le cas. Vous trouverez ci-dessous les procédures et conditions requises pour l’enregistrement de votre nouvelle entreprise au Qatar:

  1. Réserver un nom d'entreprise unique au ministère de l'Économie et du Commerce

Tout d'abord, vous devez soumettre la demande d'enregistrement de nouvelle entreprise et la réservation du nom de l'entreprise au service du registre du commerce et des marques du ministère de l'Économie et du Commerce. À compter de mai 2011, le contrôle de disponibilité, la réservation et le paiement du nom de société peuvent être effectués en ligne.

2. Ouvrez un compte bancaire et déposez le capital minimum: Après avoir déposé le capital de départ, vous recevrez une lettre de confirmation de la banque. Ce montant ne peut être retiré avant la constitution de la société.

3. Obtenir l'approbation des statuts du service de contrôle des sociétés commerciales

Dès que le nom de la société est approuvé et que le capital a été déposé à la banque, vous êtes censé soumettre les statuts à la Direction du contrôle des sociétés commerciales du Ministère de l'économie et du commerce pour approbation. La Direction du contrôle des sociétés commerciales examine les statuts pour s’assurer de leur conformité avec les lois et règlements en vigueur.

4. Authentifier les statuts du ministère de la justice (guichet unique au ministère de l'économie et du commerce)

Les statuts de la société doivent être préparés en arabe dans le format standard du ministère de la justice. Le service de contrôle des entreprises commerciales appose ce formulaire officiel avant que les parties ne puissent le signer au service d'authentification.

Tous les signataires autorisés doivent être présents devant le notaire du ministère de la Justice au guichet unique désigné pour le processus d'authentification. Notez que les statuts doivent inclure les informations suivantes:

  • Nom de l'entreprise, accompagné de la mention «à responsabilité limitée»
  • Adresse de la société / siège social
  • Objectifs de l'entreprise
  • La durée déterminée
  • Le capital de départ et la manière dont il a été souscrit
  • Les restrictions au transfert d'actions
  • Noms de tous les actionnaires
  • La manière dont les profits ou les pertes seront répartis entre les actionnaires
  • Noms des personnes chargées de la gestion de l'entreprise
  • La structure du capital

Entre-temps, si un actionnaire est une entité et non une personne physique, elle devra fournir les documents suivants au ministère de la Justice avant de signer les statuts:

  • Résolution du conseil d'administration / des actionnaires dûment légalisée et authentifiée approuvant la constitution de la société et désignant un représentant pour la signature des statuts
  • Certificat de constitution dûment légalisé et authentifié ou document équivalent
  • Statuts dûment légalisés et authentifiés de l'entité
  • Une copie du passeport du mandataire autorisé à signer les statuts au nom de la société

5. Inscrivez-vous auprès du registre du commerce et de la Chambre de commerce et d'industrie au guichet unique du ministère de l'Économie et du Commerce.

À ce stade, vous devrez vous rendre à un guichet désormais unique situé au guichet unique du ministère de l'Économie et du Commerce afin de pouvoir vous inscrire au registre du commerce et à la Chambre de commerce et d'industrie.

Vous êtes censé soumettre un formulaire de demande dûment rempli et signé par les responsables nommés et les représentants de la société, le formulaire de signature autorisée de la Chambre de commerce, les statuts authentifiés ainsi que le projet approuvé, ainsi que des copies des cartes d’identité des signataires autorisés pour la chambre de commerce et d'industrie. Les documents suivants doivent être soumis pour enregistrement au registre du commerce:

  • Formulaire de demande dûment rempli
  • Copie de l'acte constitutif et des statuts
  • Copie du récépissé confirmant le paiement des frais administratifs dus pour la révision de l'acte constitutif et des statuts
  • Copie du certificat de dépôt du capital de démarrage dans une banque agréée au Qatar
  • Copies des cartes d'identité des partenaires

Notez que les frais d'inscription de la société au registre du commerce dépendent du domaine d'activité de celle-ci. Les frais d'inscription auprès de la Chambre de commerce et d'industrie dépendent du capital de la société.

6. Créer un sceau d’entreprise: En pratique, chaque entreprise fabrique un sceau d’entreprise. Cela est principalement dû au fait que certains documents doivent être estampillés du sceau de la société avant d'être soumis aux agences gouvernementales.

7. Enregistrez-vous pour les taxes et obtenez un numéro d'identification fiscale (TIN): pour vous inscrire au service des impôts du ministère des Finances, vous devez soumettre les documents suivants:

  • Statuts
  • Copies des cartes d'identité des fondateurs et partenaires de l'entreprise
  • L'enregistrement commercial de la société (CR)
  • Nomination et coordonnées des auditeurs de la société

8. Obtenez les licences de commerce et de signalisation de la municipalité de Doha. Pour obtenir la licence de commerce et de signalisation, les documents suivants doivent être soumis à la municipalité de Doha:

  • Certificat d'enregistrement commercial
  • Contrat de location signé (signé en arabe ou traduit en arabe). Les locaux de la société doivent être commerciaux et le contrat de location doit être signé par le propriétaire.
  • Image des locaux
  • Copie du titre de propriété
  • Un croquis du logo qui sera placé à l'entrée du bureau, indiquant la taille et le nom de la société en arabe et en anglais

9. Carte d'immigration

Vous devez demander une carte d'immigration pour pouvoir commencer à émettre des visas et à embaucher des employés. Le processus de demande est effectué au ministère de l'Intérieur - Direction générale des frontières, des passeports et des expatriés (Département de l'immigration).

  • Conclusion

Avec autant d'avantages et d'excellents privilèges exceptionnels, le Qatar est l'un des pays les plus favorables pour créer une entreprise. Le Qatar invite les investisseurs étrangers du monde entier à établir une société dans leur pays. Le gouvernement du Qatar offre divers types d'opportunités commerciales pour attirer davantage d'investissements directs étrangers dans le pays.

Gardez à l'esprit que, bien que le Qatar ne soit pas une zone exempte d'impôt, il possède le taux d'imposition sur les sociétés le plus bas au monde. Pour cette raison, beaucoup d’entrepreneurs préfèrent s’installer au Qatar pour créer leur entreprise.

Lorsque vous envisagez de créer une entreprise au Qatar, vous devez également authentifier des documents notariés de pays étrangers auprès de l’ambassade du Qatar, obtenir des bureaux avant de demander une licence commerciale et obtenir un visa de travail et un permis de résidence.

N'oubliez pas que pour répondre à ces exigences, vous devez connaître parfaitement les procédures. C’est pourquoi le recours aux services ou la collaboration avec les bons conseillers contribuera grandement à garantir que tous les critères permettant de faire des affaires au Qatar sont strictement respectés.


Articles Populaires