Guide détaillé sur la migration au Canada en tant qu'investisseur

Voulez-vous émigrer au Canada en tant qu'investisseur et obtenir des relations publiques? Si vous avez répondu «Oui», voici un guide détaillé sur la manière d’émigrer au Canada en tant qu’investisseur et d’obtenir la citoyenneté.

Dans le monde entier, il est largement reconnu que le Canada offre de vastes possibilités d’investissement et de commerce. Avec une richesse en ressources naturelles, une économie et une structure bancaire stables, ainsi que des politiques gouvernementales largement considérées comme favorables aux entreprises, le Canada est bien placé pour constituer un environnement d'investissement attractif et sécurisé pour les intérêts et les investissements étrangers. L'entrepreneuriat est encouragé par le gouvernement canadien.

Pourquoi migrer au Canada en tant qu'investisseur?

Démarrer et gérer une entreprise au Canada est plus lucratif pour vous que d'exploiter votre entreprise aux États-Unis et, en vertu de l'ALENA, vous pouvez toujours conserver un accès ininterrompu à l'ensemble du marché nord-américain. En outre, les coûts commerciaux du Canada sont les plus bas dans 11 pays d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie-Pacifique et inférieurs d’environ 9% aux États-Unis après impôts, en fonction du secteur industriel.

Une raison essentielle à cela est le coût inférieur de la main-d'œuvre au Canada; Les coûts totaux de main-d'œuvre, y compris les salaires et traitements, les avantages prévus par la loi et les autres avantages, sont les plus bas au Canada. Par exemple, aux États-Unis, les coûts des prestations représentent 32% du salaire total, mais au Canada, ils ne représentent que 29%.

De plus, le coût des salaires est également moins élevé au Canada qu'aux États-Unis. Notez également que les coûts de production sont moins élevés au Canada. Le coût de l’électricité, par exemple, est 22% moins élevé que celui des États-Unis (sur la base des coûts annuels de l’électricité pour le fabricant moyen), tandis que le coût des terrains et des bâtiments au Canada est inférieur de 8%.

Le Canada ne se vante pas seulement d’avoir une infrastructure de classe mondiale, il a également les tarifs de téléphonie et de sans fil d’affaires les plus bas de tous les pays d’Amérique du Nord. Mais la principale raison qui attire les entrepreneurs et les investisseurs au Canada est que le pays encourage l’esprit d’entreprise et encourage les investissements commerciaux.

5 meilleures façons pour les investisseurs de migrer au Canada

Selon le rapport, immigrer au Canada est largement considéré comme l'une des meilleures options au monde pour les personnes en quête d'une meilleure qualité de vie. Le Canada offre de nombreuses possibilités aux investisseurs et aux personnes en quête de développement de carrière et de perfectionnement personnel.

C'est le meilleur endroit pour s'installer pour ceux qui recherchent une meilleure qualité de vie pour eux-mêmes et leurs familles. En outre, le processus d'immigration du Canada est plus ouvert, flexible et convivial par rapport au processus d'immigration d'autres pays développés tels que les États-Unis et le Royaume-Uni. Il est donc plus facile de se qualifier.

Le Canada offre également un système de santé, d’éducation publique et de protection sociale solide, l’un des meilleurs au monde et à un coût très bas. Vous trouverez ci-dessous cinq façons pour les investisseurs de migrer au Canada et d'explorer les vastes possibilités offertes par le pays.

  1. Article 205 Visa de travail

Le processus consiste à incorporer votre entreprise canadienne, à vous inscrire auprès de Revenu Canada, à ouvrir un compte bancaire canadien pour votre entreprise et à déposer de l'argent sur le compte pour son utilisation par l'entreprise. Vous êtes mandaté pour élaborer un plan d'entreprise expliquant comment votre investissement profitera aux Canadiens, que ce soit sur le plan économique, social ou culturel.

Par exemple, vous pouvez ouvrir une entreprise qui exporte des produits agricoles canadiens vers les marchés asiatique et sud-américain. Vous pouvez soutenir que l'entreprise emploierait des agriculteurs canadiens et trouverait de nouveaux marchés d'exportation pour les produits agricoles canadiens.

Notez que le traitement de ce programme de visa peut prendre moins de six mois. Après une année de succès dans le secteur, vous pouvez présenter une demande de résidence permanente dans la catégorie de l'expérience canadienne. C'est également une bonne option à combiner avec un scénario de franchise, comme dans un restaurant ou une chaîne d'hôtels.

  1. Visa de travail interentreprises pour les cessionnaires

Si vous êtes transféré de votre société à l'étranger dans une société canadienne affiliée pour y occuper des fonctions de gestionnaire, de dirigeant ou de personne ayant des connaissances spécialisées, vous pourrez peut-être ultérieurement obtenir la résidence permanente au Canada. N'oubliez pas que vous devez avoir travaillé pour la société affiliée à l'étranger pendant au moins un an au cours des trois dernières années.

Notez également que votre travail au Canada doit être similaire à celui que vous accomplissiez à la maison. Si vous remplissez les conditions requises, vous obtiendrez un visa de travail d’une durée maximale de quatre ans. Le délai de traitement des personnes transférées entre entreprises est inférieur à six mois. Après un an, vous pouvez présenter une demande de résidence permanente dans la catégorie de l'expérience canadienne.

  1. Programmes de candidats des provinces (PNP)

Certaines provinces du Canada ont leurs propres programmes d'immigration d'affaires, appelés programmes de candidats des provinces (PNP). Ils fonctionnent un peu comme le visa de travail Section 205.

Par exemple, le programme de l'Île-du-Prince-Édouard exige que vous disposiez d'une valeur nette d'un peu moins de 560 000 $ (600 000 $ CAN), que vous disposiez d'un peu plus de 185 000 $ (200 000 $ CAN) à titre de dépôt de garantie remboursable, que vous investissiez environ 185 000 $ (200 000 $ CAN). affaires, ont deux ans d’expérience en gestion au cours des cinq dernières années et satisfont aux exigences en matière d’anglais et d’éducation minimale.

Notez que pour réussir dans le cadre du programme, vous devez vous rendre à l'Île-du-Prince-Édouard pour rencontrer des représentants provinciaux et les convaincre de votre volonté d'investir et de vivre à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le remboursement de votre dépôt de garantie est basé sur ces assurances. En attendant, si votre investissement proposé dans une entreprise locale est approuvé, vous recevez un certificat de candidat provincial qui vous fournit un traitement d'immigration prioritaire. Cela donne lieu à la résidence permanente, qui prend dans la plupart des cas 12 à 24 mois.

Contrairement à l'option 205 et aux options de transfert entre entreprises décrites ci-dessus, les programmes de PNP tels que celui de l'Î.-P.-É. Ignorent les permis de travail et amènent directement l'investisseur à la résidence permanente. Les autres provinces qui attirent les investisseurs sont la Colombie-Britannique, le Manitoba et la Saskatchewan. Chaque programme est identique, mais ses exigences peuvent différer.

  1. Programme d'immigration des investisseurs de la province de Québec

Ici, vous êtes censé investir environ 750 000 $ (800 000 $ CAN) avec le gouvernement de la province de Québec pendant cinq ans, sans intérêt. Dans environ 24 à 36 mois, vous obtenez la résidence permanente qui vous autorise, ainsi que votre famille immédiate, à entrer au Canada. La totalité du montant vous est remboursée par le gouvernement du Québec à la fin des cinq ans.

Il s’agit d’un investissement passif dans lequel votre argent est utilisé par le Québec pour le développement économique. Le problème ici est que vous devez accepter de vivre au Québec, par exemple à Montréal ou à Québec. Cela dit, la Charte canadienne des droits et libertés garantit les droits de mobilité et permet donc aux investisseurs de s'installer ensuite au Canada.

Mais si les 750 000 dollars vous paraissent exorbitants, vous pouvez obtenir un prêt auprès d'un intermédiaire financier. De cette façon, les investisseurs peuvent se décharger du fardeau d'investir 750 000 $ sur cinq ans. Le coût du prêt est légèrement inférieur à 205 000 $ (220 000 $ canadiens). Notez qu'il n'y a pas d'âge ou d'éducation requis pour ce programme, mais l'investisseur et les membres de la famille doivent être en assez bonne santé.

  1. Programme Entrepreneur québécois

Le programme Entrepreneur vise les gens d'affaires immigrants qui prévoient jouer un rôle concret dans leurs contributions à l'économie canadienne. La valeur nette requise pour le programme Entrepreneur est inférieure à celle requise pour les immigrants investisseurs (300 000 $ CAN au lieu de 800 000 $ CAN).

Les candidats de cette catégorie du Business Immigrant Program doivent s’engager à gérer et à posséder au moins le tiers d’une entreprise canadienne, ce qui créera ou maintiendra un emploi dans les trois ans suivant leur arrivée au Canada. Les démarches entreprises pour acquérir une entreprise au Québec ou votre capacité à mener à bien un projet d’entreprise seront les éléments clés de votre évaluation.

7 étapes pour migrer au Canada en tant qu'investisseur

Après avoir analysé les différents moyens et programmes de visas permettant aux investisseurs de migrer au Canada et les vastes avantages de le faire, vous trouverez ci-dessous une instruction détaillée étape par étape sur la manière de vous installer au Canada en tant qu’investisseur.

  1. Vérifiez votre admissibilité

Selon les statistiques, plus de 250 000 personnes s'installent au Canada chaque année. Bien qu'il y ait plusieurs façons de déménager légalement au Canada, en tant qu'investisseur, vous devez examiner de manière approfondie vos options. Avant de poursuivre vos projets, il est essentiel de vérifier votre éligibilité.

N'oubliez pas que vous pouvez ne pas être autorisé à immigrer pour l'une des nombreuses raisons. Ces raisons incluent des violations des droits humains ou internationaux, votre casier judiciaire, des raisons financières et de santé, des déclarations fausses, le non-respect de la LIPR (Loi sur la protection des réfugiés) et le fait d’avoir un membre de la famille inadmissible.

  1. Choisissez un programme de visa approprié et remplissez la demande appropriée

Il est essentiel de passer par un canal légal pour entrer au Canada en tant qu'investisseur, sinon vous enfreignez la loi et vous risquez d'être expulsé. Les individus peuvent devenir résidents canadiens de plusieurs manières, mais en tant qu'investisseur, il est conseillé de choisir l'un des cinq programmes de visas décrits ci-dessus.

Choisissez l'application qui correspond le mieux à votre situation pour demander votre visa. Notez que les travailleurs qualifiés peuvent remplir un profil Entrée express en ligne si vous souhaitez accélérer le processus de déménagement au Canada. Ce profil contient des informations sur vous-même, vos compétences linguistiques et vos références.

Après avoir complété votre profil Entrée Express, vous devrez également vous inscrire au Guichet emplois du gouvernement du Canada (à moins que vous n'ayez déjà une offre d'emploi). Mais si vous présentez une demande de visa de travailleur indépendant, de visa de démarrage, de travailleur qualifié sélectionné par le Québec, de parrainage familial ou provincial, vous devrez alors poster votre demande.

  1. Payer les frais de demande et attendre votre visa

En effet, les frais de candidature peuvent être assez élevés, en particulier si vous demandez également l’entrée d’un conjoint et d’autres personnes à charge. Par exemple, les frais de demande pour une demande d'entrée express pour un particulier seraient de 550 $ dollars canadiens. Toutefois, si vous amenez un mari ou une femme et un enfant également, les frais de demande totaux s'élèveront à 1 250 dollars canadiens.

Assurez-vous de payer intégralement vos frais de candidature, faute de quoi votre demande pourrait ne pas être traitée. Gardez à l'esprit que cela peut prendre un certain temps pour obtenir une réponse à votre demande. Même si vous postulez à l'aide du formulaire Saisie express, vous devrez peut-être attendre jusqu'à six mois pour obtenir une réponse. Plus vous devez vous assurer que vous postulez dès que vous savez que vous souhaitez déménager au Canada.

N'attendez pas un mois ou une semaine avant de partir, téléchargez l'application immédiatement. Si votre demande est refusée, vous devrez faire une nouvelle demande et vous ne devriez le faire que si votre situation change de manière significative. Vous ne pouvez pas faire appel de la décision.

  1. Améliorez vos compétences linguistiques et rassemblez des documents pertinents

En attendant votre visa, il est conseillé de tirer le meilleur parti de votre temps pour vous améliorer et rassembler certains documents cruciaux dont vous aurez besoin. Notez que de bonnes compétences en communication vous aideront à réussir dans votre nouvelle maison. Si l'anglais ou le français n'est pas votre langue maternelle, vous devrez investir du temps et de l'énergie dans l'amélioration de vos compétences linguistiques.

Cherchez un cours que vous pouvez suivre le week-end ou le soir pour vous aider à maîtriser la langue. Notez que dans certaines provinces, le français est plus important que l’anglais. Découvrez ce que la plupart des gens parlent dans la province où vous vous installerez.

Si vous parlez déjà l'une des deux langues nationales du Canada (l'anglais ou le français), vous voudrez peut-être envisager l'apprentissage de l'autre langue. Lorsque vous déménagerez, vous aurez besoin de certains documents officiels pour pouvoir entrer au Canada. Ces documents peuvent inclure:

  • Un visa d'immigrant canadien et une confirmation de résidence permanente pour chaque membre de votre famille voyageant avec vous
  • Un passeport valide ou d'autres documents de voyage pour chaque membre de la famille voyageant avec vous
  • Deux (2) copies d'une liste détaillée de tous les articles personnels ou domestiques que vous apportez avec vous
  • Deux (2) copies d’une liste d’articles qui arriveront plus tard et leur valeur monétaire
  1. Identifier un bon logement et souscrire une assurance maladie privée

N'oubliez pas qu'il vous faudra trouver un logement avant de déménager au Canada. Prenez votre temps pour trouver un endroit pour vivre qui correspond à votre niveau de revenu. N'oubliez pas que votre déménagement au Canada entraînera de nombreux autres coûts. Par conséquent, vous devrez vous assurer qu'il vous reste de l'argent tous les mois après avoir payé votre loyer.

Si possible, rendez-vous un mois ou deux avant votre déménagement afin de pouvoir examiner par vous-même les maisons potentielles. Si vous ne trouvez pas de logement permanent avant votre départ, vous voudrez peut-être envisager de séjourner dans un hôtel jusqu'à ce que vous puissiez trouver un logement.

En outre, bien que le Canada offre une assurance maladie gratuite aux résidents et aux citoyens, vous devrez souscrire une assurance maladie privée pour assurer une couverture pouvant aller jusqu'à trois mois après votre arrivée au Canada. Les fournisseurs varieront selon votre province.

  1. Demander la citoyenneté canadienne

Si vous décidez de rester au Canada et souhaitez jouir des droits de la citoyenneté canadienne, voici l'étape évidente. Après 4 ans de résidence au Canada, vous pouvez demander à être un citoyen légal de ce pays. En plus de vivre au pays pendant 3 ans, vous devez également avoir au moins 18 ans, parler anglais ou français, comprendre les protocoles sociaux canadiens et avoir réussi un examen politique et le gouvernement canadien.

Lorsque vous aurez rempli toutes ces obligations, vous obtiendrez la citoyenneté canadienne légale. Vous recevrez une invitation à assister à une cérémonie de citoyenneté, où vous recevrez un certificat soulignant votre citoyenneté canadienne.

  • Conclusion

En tant que l'un des lieux d'investissement les plus compétitifs au monde, avec des connexions indispensables aux chaînes de valeur mondiales, le Canada offre des avantages évidents pour l'investisseur averti à la recherche de nouvelles opportunités. N'oubliez pas que le Canada a mis en place un environnement commercial unique offrant aux investisseurs et aux entreprises la plate-forme nécessaire pour se développer sur la scène mondiale.

Pour attirer les meilleurs talents, le Canada a axé ses politiques, ses incitations commerciales et son soutien auprès des universités sur des industries clés. Donc, pour émigrer au Canada en tant qu'investisseur, il est préférable de considérer toutes les options et idées mentionnées ci-dessus.


Articles Populaires